AccueilIdées

Que signifie "être woke" et pourquoi ce mot fait-il polémique ?

Publié le

par Constance Derouin

© Konbini news + Noemie Coissac / Hans Lucas via Reuters Connect

Mame-Fatou Niang, réalisatrice et enseignante-chercheuse nous éclaire sur un terme que l’on lit et entend désormais partout.

Woke, pensée woke, wokisme… Si l’on peut décliner à l’infini ce mot issu des luttes afro-américaines, sa définition reste très simple. Selon Mame-Fatou Niang, une personne woke est une personne consciente des injustices et inégalités qui l’entourent. Seulement 14 % des Français sondés par l’IFOP connaissaient ce mot au début du mois de mars.

Désormais, la pensée woke est débattue voire instrumentalisée sur tous les plateaux télévisés et dans chaque discussion politique. Le 13 octobre dernier, Jean-Michel Blanquer a inauguré le think-tank Laboratoire de la République, dont l’un des objectifs est de combattre l’idéologie wokiste, qu’il décrit comme un "nouvel obscurantisme". 

Simple éveil citoyen ou menace pour certains, "woke" reste cependant l’un des mots qui anime les premières semaines de campagne présidentielle. Mame-Fatou Niang revient sur son instrumentalisation.