AccueilSociété

Fusillade au Texas : une fake news cible une personne transgenre innocente

Publié le

par Lisa Coll

Un quiproquo dont les militants d’extrême droite ont profité pour attaquer les personnes transgenres.

Fusillade au Texas : une fake news cible une personne transgenre innocente

© Jordan Vonderhaar / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Alors qu’une fusillade au Texas a provoqué la mort de vingt-et-une personnes dont des écoliers ce matin, des fake news gravitent autour de l’auteur des faits. Salvador Ramos, le tireur présumé, dont des photos d’identité ont été diffusées dans plusieurs médias, a été confondu avec une femme transgenre, révèle TF1 Info.

Cette dernière, qui n’a aucun rapport avec l'affaire, a été accusée d’être une criminelle sur les réseaux sociaux. La rumeur vient du forum 4chan, dont la page dédiée a été archivée. Des photos d’un homme en jupe, censé être Salvador Ramos, ont été utilisées par des partisans d’extrême droite, voyant ici l’occasion de s’attaquer aux personnes transgenres.

Le républicain Paul Gosar, membre du Congrès américain, a de son côté cru à la fausse information et a conclu sur Twitter qu'il s’agissait d’un "étranger illégal de gauche transsexuel". Le député a depuis supprimé son tweet, qui a malgré tout participé à propager la rumeur mensongère.

La fake news s’est ainsi répandue rapidement sur les réseaux sociaux, à tel point que la jeune femme a été obligée de se justifier. Elle a ainsi posté sur Reddit une photo d’elle plusieurs heures après la mort de Salvador Ramos. Elle a écrit en légende : "Ce n’est pas moi, je ne vis même pas au Texas." 

À voir aussi sur news :