© Ronald Martinez/BIG3 via Getty Images/AFP

Le rappeur T.I. oblige sa fille de 18 ans à passer des tests de virginité annuels

Ses propos ont provoqué un vif tollé.

"On fait une visite annuelle chez le gynécologue pour vérifier son hymen" : interviewé dans le podcast "Ladies Like Us", mis en ligne mardi 5 octobre et disparu le lendemain, le rappeur américain T.I. a fait des déclarations polémiques concernant la sexualité de sa fille âgée de 18 ans.

Avant toute chose, on se propose d’écouter "No mediocre" de T.I. et Iggy Azalea, titre paru en 2014 dans lequel le rappeur utilise près de trente fois le mot "bitch", "salope" en français. Un single écrit pour "élever les femmes", selon ses déclarations auprès de MTV News lors de la sortie de la chanson. On vous laisse en juger avec le premier couplet :

Publicité

"I solemny swear,

I’d never fuck a bitch if she won’t do her hair,

No more, you won’t get no dick if there’s a bush down there."

En français : "Je le jure solennellement : je ne baiserai jamais une salope si elle ne se coiffe pas, pas plus que vous n’aurez de bite si y’a un buisson en bas”.

Quant au refrain, il débute par les doux mots suivants :

Publicité

"All I fuck is bad bitches / I don’t want no mediocre / No / Bad bitches only"

Comprendre : "Toutes celles que je baise sont de grosses salopes, je n’en veux pas de médiocres. Non, juste des grosses salopes".

Publicité

On reprend donc, sans transition. T.I. a récemment indiqué qu’il accompagnait sa fille, Deyjah Harris, tous les ans chez le gynécologue, depuis son seizième anniversaire, dans le but de vérifier qu’elle était toujours vierge. Afin d’autoriser le médecin à briser le secret médical, la jeune fille a dû signer des papiers permettant au médecin de partager les informations la concernant.

Au-delà de l’absurdité de ces déclarations, le rappeur est bien naïf. Tout d’abord, parce que l’hymen d’une femme peut être déchiré sans activité sexuelle, pour d’autres raisons telle qu’une pratique sportive comme l’équitation ou le cyclisme. Ce que le gynécologue n’aurait pas manqué de lui rappeler avant que le rappeur ne lui rétorque que l’adolescente ne faisait aucun sport. Mais également parce que le caractère intact d’un hymen ne permet de certifier qu’une jeune fille est vierge puisqu’une sexualité sans pénétration vaginale est possible. 

Pour le reste, si Deyjah Harris n’a pas publiquement réagi, un compte Twitter qui semble appartenir à la jeune femme a "aimé" trois tweets qui qualifiaient le comportement de son père de "possessif".

Publicité

© Capture d’écran Twitter

Par Astrid Van Laer, publié le 07/11/2019

Copié

Pour vous :