© Capture écran / Larousse.fr

Une "boulangère", c'est la "femme du boulanger" pour le dictionnaire Larousse

Face à la polémique, le dictionnaire en ligne a rectifié certaines définitions jugées sexistes.

Le dictionnaire Larousse est dans la tourmente. Plusieurs internautes ont partagé sur Twitter des captures d’écran de définitions taxées de sexisme. Et pour cause. Pour le dictionnaire de référence, le féminin d’un mot désigne souvent "la femme de" celui qui exerce cette profession.

Exemple : pour le site du Larousse, un boulanger est une "personne qui fabrique ou vend du pain". En revanche, une boulangère, c’est la "femme d’un boulanger, qui travaille à la boutique", comme l’ont constaté, hagards, plusieurs internautes qui ont partagé leurs trouvailles sur Twitter.

Publicité

Mais ça ne s’arrête pas là. Il en va de même pour la présidente,"la femme du président", la charcutière, "la femme du charcutier", et l’ambassadrice… Vous avez compris la logique.

"Et vous vous êtes la femme de qui ?", s'est indigné le compte @Pepitesexiste qui a révélé l'affaire.

Publicité

Mais ce ne sont pas les seules incongruités sexistes que les Twittos ont repérées. Par exemple, si, au masculin, un professionnel est une personne "qui exerce régulièrement une profession, un métier, par opposition à amateur", au féminin, ça devient une prostituée, dans sa première acception qui plus est !

Publicité

Idem pour la maîtresse, qui, pour le célèbre dico, est une "femme avec laquelle un homme a des relations amoureuses et sexuelles".

On vous en dévoile une petite dernière pour la route. Si un guerrier est "une personne qui fait la guerre", une guerrière est pour le Larousse une "jeune fille, jeune femme qui revendique avec agressivité et violence sa place dans la société".

Contacté par nos confrères de BFM TV, "Larousse a indiqué que ses équipes éditoriales travaillent actuellement sur l’édition 2021 du dictionnaire, sans toutefois faire de commentaire sur les interpellations sur les réseaux sociaux au sujet de [sa] définition de certains mots".

Publicité

Toutefois, à l’heure où nous écrivons ces lignes, plusieurs définitions incriminées semblent avoir été corrigées.

© Capture écran Larousse.fr

Par Clothilde Bru, publié le 13/02/2020